Slidologie : TOP #5 des astuces de Slide at Work

Une petite mise à jour s’impose (désolée pour cette absence de réactivité) alors je vous présente ici le TOP #5 des astuces Slidologie (réalisé en février et mars 2014) pour construire des slides et donc des supports de présentations percutantes.

Astuces Slidologie by Slide at Work

  • Astuce Slidologie #5 : Transformez votre ppt en vidéo.
    • Une présentation à diffuser ? Pourquoi ne pas la rendre dynamique et intégrer du son
  • Astuce Slidologie #6 : Présentation animée Vs Powerpoint classique
    • Ou quand l’animation et le son font bon ménage : Un exemple
  • Astuce Slidologie #7 :  Design, Visuel et sens
    • La bonne combinaison :  Exemple d’un support de Guy Kawasaki.
  • Astuce Slidologie #8 : 8 principes pour présenter vos chiffres
    • Recommandations pour présenter des données chiffrées de façon percutante
  • Astuce Slidologie #9 : La pertinence d’une image pour donner du sens à un sujet
    • Pourquoi une image va t-elle amplifier le sens d’un propos plutôt qu’une autre : l’exemple de deux affiches

Découvrir plus de recommandations et de sujets sur la Slidologie et le Storytelling, Cliquez sur cette image ;-)

Slidologie-Liens articles-SAWBonne lecture et à très vite ;-)

Présentations percutantes : TOP 7 des articles de janvier 2014

Voici pour vous, le Top 7 des articles parus depuis janvier 2014 sur Slide at Work-blog.com

Derniers articles-Slide at WorkPour les astuces Slidologie :

Visuels et police de caractère :

  • Astuce Slidologie du vendredi #2 : Les visuels nouvelle génération !
  • Astuce Slidologie #3 : Le rôle de la police de caractère dans votre message !
  • Astuce Slidologie #4 : Sélectionner de « Beaux » visuels

Pour les articles liés au Storytelling, à la Slidologie et aux présentations percutantes de façon plus générale :

  • Présentation percutante : La bonne utilisation des adjectifs
  • Comment donner du relief à votre présentation orale ?
  • Présentation percutante : le secret de la rentabilité d’une présentation d’entreprise
  • Présentation percutante : Les mots de transition qui assurent la fluidité d’un discours – Volet 1-

Pour découvrir la dernière présentation de Slide at Work, Cliquez sur cette image ;-)

Transformez-votre-ppt-en-video-3.jpg

 

Pour les articles complémentaires à ces sujets :

  • Présentation percutante : les mots qui vont résonner à l’oreille de votre public
  • 12 mots pour amplifier l’impact de votre discours en anglais
  • Animations Powerpoint : Best practices
  • PrEzi : Effet de mode ou vraie alternative à Powerpoint ?

 

Le conseil du vendredi : Amplifiez votre propos sur une slide // La technique du contraste

Comme promis lors de mes vœux de 2014, je vous propose un rdv tous les vendredis où je vous donne une astuce pour créer des slides percutantes, afin d’amplifier votre message oral.

Commençons par la technique du Contraste

En Slidologie, il y a 7 attitudes graphiques pour créer un contraste :

  • Couleur
  • Forme
  • Ombre
  • Taille de la police
  • Graisse de la police
  • Distance
  • Fond

En design graphique, il y existe 6 formes primaires de contraste (taille, texture, position, forme, couleur et orientation)

Contraste-1.jpg

La partie théorique étant précisée, je prends pour exemple d’illustration de mon propos, une affiche qui a retenu mon attention cette semaine dans le métro.

Le message est celui-ci : « Un élève en difficulté est un enfant ignorant ses points forts »

Voici comment le message a été illustré :

Contraste.jpgLe message (que l’on doit normalement comprendre) est qu’un élève en difficulté (est un enfant) qui a aussi des points forts, l’idée étant d’aider cet élève à révéler ses points forts, n’est ce pas ?

Or, dans l’affiche en question, les mots « points forts » sont graphiquement atténués (contraste trop faible de la couleur du texte sur la couleur du fond), alors que le reste de la phrase est en blanc donc bien visible du coup, on a l’impression à la lecture que la phrase n’est pas finie.

Si le message est celui que l’on doit normalement comprendre à savoir qu’un élève en difficulté a aussi des points forts, Voici ce qui serait plus judicieux de présenter graphiquement et selon les techniques de la Slidologie pour amplifier et révéler le sens du message :

Propositions 1 & 2

Astuce-Slidologie-Contraste-1--Slide-at-Work.jpg

  Propositions 2 & 3

Astuce Slidologie-Contraste 2- Slide at WorkPour quelle proposition optez-vous ?

Articles complémentaires :

  • Présentation dynamique : Raconter une histoire avec le design de vos slides
  • Présentation efficace : Comment construire une slide mémorable
  • Slide percutante : Comment s’inspirer des pratiques de design de la publicité

Iconographie : Visuel présentant les 6 formes primaires de contraste issu de l’article de « Contraste et sens » de Andy Rutledge

Pourquoi 2014 sera une année de présentations percutantes ?

Chers lecteurs, c’est une année 2014 pétillante et généreuse que je vous souhaite pour rêver (comme l’a dit Jacques Brel) un impossible rêve !

Slide-at-Work-2014-Nesma-HOUHOU.jpg

Je vous remercie pour l’intérêt que vous portez à ce blog et m’engage encore cette année à vous apporter des informations, des astuces et des techniques pour améliorer vos présentations orales !

Cette année, je souhaiterai qu’elle soit aussi très interactive avec vous, aussi, j’ai pensé à un rendez-vous hebdomadaire spécial, ce serait l’article du vendredi qui viendrait accompagner celui du lundi qui reste immuable.

Chaque vendredi, je vous propose de réaliser un article qui répondra concrètement à une de vos questions, à un de vos besoins que vous rencontrez dans votre pratique professionnelle des présentations.

Les thématiques peuvent être liées au :

  • Storytelling
  • Design des slides
  • Pratiques de la Slidologie
  • Posture orale
  • Enjeux des présentations
  • Couleurs, banques d’images…

Bref tout ce qui peut toucher à l’art de réaliser des présentations professionnelles, dynamiques et percutantes !

Mon objectif est le votre, que chacune des présentations que vous réaliserez en 2014, soit inoubliable pour votre public, source de grande satisfaction pour vous et…que vous puissiez, surtout, assurer l’appel à l’action que vous vous êtes fixé !

N’hésitez pas à m’écrire via la page contact de ce blog, à me poser vos questions et me présenter vos problématiques. Je suis à votre écoute.

Bien à vous tous, au plaisir de vous lire et encore très belle année à vous :-)

Plus d’infos sur les best pratices des présentations percutantes : www.slideatwork-blog.com

Contact :

L’impact d’une mauvaise présentation sur le ROI d’une entreprise, quelques chiffres…

Eh oui, même une banale présentation peut avoir quelques catastrophiques conséquences sur une entreprise…
Et ce n’est pas moi qui le dis, j’en suis certes convaincue, puisque j’en ai fait mon métier et que des présentations de toute sorte et de tout style j’en vois beaucoup passer, et pour certaines (je vous fais une confidence) je sèche un peu, les méninges chauffent et il me faut un certain temps pour retrouver ma créativité ;-)
Voici un extrait des résultats de l’étude annuelle réalisée par Dave Paradi concernant l’impact des présentations sur le public et voici ce qu’il en résulte :
L’impact direct d’une mauvaise présentation :
  • Pas de public convaincu
  • Pas de sujet approuvé
  • Pas de gain de productivité
  • Pas de vente
  • Des décisions souvent retardées !
Avec une bonne présentation, voici les résultats :  
Etude-Dave-Paradi-2013--Impact-des-presentations-en-entrep.jpg
Augmentation des ventes : 33%
Amélioration de l’efficacité : 34%
Accélération de la prise de décision : 33%
Amis décideurs, sachez qu’il y a un impact réel sur les coûts qu’il ne faut pas négliger concernant les mauvaises présentations de certaines de vos équipes.
Les entreprises doivent plus que jamais commencer à reconnaitre l’impact économique positif que la formation sur l’art de réaliser une présentation percutante peut avoir, il faut voir cela comme un investissement et non pas comme une coût supplémentaire à la ligne budgétaire.
Ce n’est pas l’outil Powerpoint ou autre logiciel de présentation qui est en jeu, mais bel et bien l’utilisation que l’on en fait qui doit s’améliorer. Et la Slidologie est une réponse pertinente.
Des progrès sont réalisés pour concevoir des présentations claires. Et dans certaines organisations, il existe une vraie volonté de former les managers, mais la grande majorité a encore besoin de faire de vrais progrès car la pensée Powerpoint est malheureusement encore tenace dans les esprits et dans les pratiques !
Je reviendrais plus en détail la semaine prochaine sur cette étude et vous verrez que les pratiques n’évoluent pas malgré de nouvelles exigences de la part du public.
Articles complémentaires :
  • Présentation dynamique : Une question d’équilibre
  • Présentation visuelle : Le pouvoir de l’image
  • Présentation percutante : Que faire avec le sommaire ?

 

Présentation dynamique : l’alternative avec RSA Animate ?

Un ami m’a récemment fait découvrir ce mode de présentation, je ne sais pas si des personnes parmi vous en ont déjà entendu parlé, il s’agit de la présentation RSA animate.

Elle est utilisée aux États-Unis dans le cadre des RSA Events et ce mode d’animation s’applique en général à des conférences.

L’idée est de transcrire graphiquement et en live les propos de l’orateur.

En clair, un dessinateur professionnel, écrit et dessine les propos de l’orateur de façon à renforcer le sens des messages.

RSA-Animate.jpgC’est intéressant, bien entendu et c’est certainement très ludique.

Mais après avoir regardé plusieurs vidéos, je crains qu’avec cette approche, l’auditoire ne soit plus concentré sur la main qui dessine (le mouvement) que la voix et les paroles de l’orateur. Et les dessins sont aussi accompagnés de beaucoup de texte (…)

Or l’objectif d’une présentation est d’abord d’établir une connexion forte avec son auditoire, avec des slides qui amplifient le propos et révèlent le sens. Tout cela dans une perspective de « Less is more » pour les supports de la présentation.

Aujourd’hui Powerpoint est tellement décrié (Death after life by Powerpoint, La pensée Powerpoint, Powerpoint nous rend t-il stupide ?…) que certains essayent par tous les moyens de trouver un outil de substitution.

C’est toujours intéressant mais jusqu’à présent très peu de solutions ont émergé :/

La recommandation de Slide at Work :

Qu’importe le support, ce qui compte c’est :

RSA-Animate2.jpgEn restant créatif et en utilisant surtout et toujours les bons principes de la Slidologie et du Storytelling pour assurer le succès de sa présentation. 

Peut-être qu’animer l’introduction d’une convention avec ce mode de présentation serait assez judicieux et innovant, mais cela ne devra pas durer trop longtemps (4 à 5 mns au max) ou innover s’il y a plusieurs orateurs avec un seul orateur qui présenterait avec cette technique. Ce serait le « Clou du spectacle » ;)

Qu »en pensez-vous ?

Un exemple de ce mode de présentation pour vous (Cliquez sur l’image pour découvrir l’animation) :

RSA Animate3

Articles complémentaires :

  • Présentation visuelle : Illustrer ou conceptualiser ses propos…Quel credo ?

  • 3 tue-L’amour qui mettent K-O une présentation Powerpoint

  • Animations Powerpoint : Best practices

Présentation stratégique : L’importance des visuels

J’ai récemment travaillé pour une cliente qui pilotait l’organisation d’une convention et la mission qu’elle m’a confié : Réaliser la présentation stratégique de son président (Pitch + Support).

Son brief : Une présentation dynamique (rythmée avec un message clair et fort naturellement) mais surtout des visuels décalés sur les slides pour renforcer les messages clés de façon à capter l’attention de l’auditoire.

Pour la construction et la structuration du pitch, nous avons travaillé selon la méthodologie de Slide at Work de façon à faire émerger le message central et construire le Storytelling.

Avec tous ces éléments en ma possession, je me suis ensuite attelée à la conception et à la création du support de la présentation en ayant toujours à l’esprit sa demande. J’ai donc opté pour une transcription métaphorique du discours à partir des messages clés.

Ce parti-pris graphique demande plus de recherche sur les banques d’images mais…le résultat est beaucoup plus puissant car plus impactant sur l’auditoire.

C’est ainsi, par exemple que pour présenter un sujet concernant le Brésil, nous avons choisi le visuel de droite, nous aurions pu illustrer nos propos avec une simple image de drapeau mais les tongs avec les couleurs du Brésil permettaient d’amplifier l’identification au propos.

Illustration-des-propos-1.jpgRecommandations de Slide at Work :

Un mot-clé + un visuel qui va venir renforcer le message (au lieu de simplement l’illustrer) vont être beaucoup plus puissants sur une slide que 50 mots (ou 30 pour ceux qui connaissent le principe et qui ont suivi la formation Slidologie que j’anime).

Le choix du visuel ne doit pas être anodin, il doit aider l’auditoire à comprendre le sens des propos, il doit lui permettre non seulement de le comprendre, mais aussi de le visualiser pour le mémoriser (John Médina in Les 12 lois du cerveau)

Exemple :

Si je vous dis SÉCURITÉ, vous pouvez penser Cadenas, mais un Doberman peut aussi faire l’affaire ;)

Illustration-des-propos-2.jpgSi je vous dis PARTENARIAT : On voit souvent ce visuel (les mains qui se serrent, même dans certains articles de la presse) mais la conceptualisation du mot avec le visuel de deux danseurs, donnent encore plus de sens.

Illustration-des-propos-3.jpgDans un article de la Harvard Business Review, Nancy Duarte recommande (et je la rejoins à 300%) de favoriser sur ses slides la conceptualisation de ses propos.

Cela permet  de:

  • Se différencier
  • Amplifier le message et  lui donner de la puissance
  • Renforcer le sens de ses propos

N’hésitez pas à faire appel à votre créaltivité, à conceptualiser vos propos, vous verrez que votre auditoire (Boss, collègues, prospects, clients, partenaires…) ne vous en sera que plus reconnaissant. Il verra votre effort d’avoir personnalisé votre support, d’avoir évité les clichés et surtout d’avoir réalisé une présentation unique qui ne s’adresse qu’à lui.

Et pour la petite histoire, voici le retour de ma cliente suite à la présentation de son président :

« Ce message, Nesma, pour vous remercier de votre collaboration dans la création de la présentation de M.X. Notre événement s’est très bien passé et M. X a fait une présentation très réussie et qui a été appréciée par chacun. »

Alors ? Simple illustration des propos ou vraie conceptualisation des messages ? Pour quel credo optez-vous ?

Articles complémentaires 

  • Présentation d’entreprise : Optimiser sa recherche de visuel sur les banques d’images
  • Powerpoint percutant : Où trouver les bonnes images ?
  •  Présentation d’entreprise : Les banques d’images